Mot du Président

JM_Monguillet-59-sept13

Édito du 12 avril 2021

"Chers adhérents, chers amis et chers professionnels, chers résidents et jeunes accompagnés,

 

Voilà plus d’un an que nous vivons, chacun d’entre nous, dans un environnement de crise sanitaire avec son ballet de mesures et contre-mesures et de discours, le tout, avouons-le, peu propice à la sérénité. La pandémie est toujours là, la campagne de vaccination lambine et le confinement est revenu avec peu d’espoir d’un retour à la normale avant la rentrée 2021.  

 

Nos établissements restent ouverts avec des modalités d’accueil sensiblement identiques à celles mises en place pendant les phases de déconfinement.  Les écoles ont revu leur copie, replongeant les familles de jeunes scolarisés dans le même désarroi que lors du premier confinement.  

Ce confinement qui dure est source de stress tant pour tous les jeunes TSA et que pour leurs familles qui essayent d’assurer la fragile stabilité de leur jeune dans ce contexte mouvant et pour lesquelles les solutions de répit sont rares.  

Nous tenons à remercier à nouveau tous nos professionnels maintenant aguerris aux gestes barrière et à l’adaptation de leur pratique au contexte COVID pour leur engagement sans faille auprès des jeunes accueillis dans nos établissements. Et toujours pas de revalorisation salariale de leur profession au niveau national...

 

Côté vaccination, plus de trois mois après le démarrage de la campagne, les personnes ayant des déficiences intellectuelles ne sont toujours pas éligibles au vaccin, sauf si elles vivent en FAM ou en MAS (une grande majorité de nos jeunes en l’ont été courant février), alors même qu’identifiées comme faisant partie des 7 catégories les plus vulnérables au COVID (étude Epi-Phare), les 6 autres ayant désormais le droit de se faire vacciner sans restriction d’âge. Autre oubliés, les parents de personnes handicapées, qui devraient, selon nous, être eux aussi considérés comme prioritaires pour la vaccination. 

 

Trois ans après le lancement de la stratégie autisme et ses objectifs de "rattraper le retard historique de la France", le sentiment d’un saupoudrage perdure: si des plateformes de repérage et de diagnostic précoces voient le jour, très peu d’équipes sont en place pour assurer les interventions précoces; si le chantier de l’école inclusive a été lancé, le manque de moyens reste flagrant (manque d’AESH et de formation des accompagnants, de nouvelles UEMA mais très peu d’UEEA et avec des moyens pas à la hauteur des enjeux).  Les adultes restent toujours les grands oubliés: Les demandes de PCH pour couvrir les besoins d’accompagnement de l’adulte autiste (autres que ceux d’aide aux gestes de la vie quotidienne) restent majoritairement lettres mortes, fragilisant les possibilités d’inclusion et d’accès à l’autonomie de l’adulte autiste; les solutions proposées en réponse au moratoire signé en janvier sur les places en Belgique restent encore floues dans leur définition…bref, rien de très motivant pour le 2 avril, journée nationale de sensibilisation à l’autisme.

 

En dépit des contraintes, nos projets lancés avancent :

  • Les établissements de l’extension "inclusive" du FAM Simone Veil (CAJM, FAM Hors les Murs, FH diffus) tournent maintenant à plein régime;
  • La cafeteria inclusive Notre Café est prête et n’attend plus que le feu vert de l’ouverture des restaurants et bars pour accueillir la clientèle, et les jeunes ont mis à profit ces derniers mois pour peaufiner leurs compétences;
  • Le nouveau Pôle TSA Les Comètes va bientôt intégrer ses nouveaux locaux à Saint Maur où il accueillera sur un seul lieu adapté au dimensionnement de ses activités le SESSAD, le Petit Club Les Comètes, et le Dispositif d’Accompagnement Précoce alliant diagnostic et accompagnement;
  • L’UEMA rattachée au SESSAD Grange Ory ouvrira en septembre 2021 à l’école maternelle Louise Michel à Arcueil;
  • Le GEM TSA Cap’Actyf, 1erGEM TSA en Ile de France, dont AeIDF est gestionnaire et l’UNAFAM le parrain, a avec le concours de la Mairie de Noisy le Roi trouvé ses nouveaux locaux, pour lancer des activités de pair aidance très attendues des jeunes adultes TSA de l’association.

 

Prenez tous soin de vous!"

 

 

Jean-Marc Monguillet

 

Président

Autisme en Ile-de-France

 

Anciens Editos

Les précédents éditos du Président sont disponibles dans les Archives, accessibles en cliquant l'icône icone archives.

 
Dernière modification : 12/04/2021