Situation et Resume des Mesures prises dans les Etablissements AeIDF

(Mise à jour 20/05/2020 à 10h00)

UEMA Elancourt: un cas de température supérieure à 38 degré chez un jeune de l’établissement (hors UEMA) a entrainé par précaution la fermeture de tout l’établissement avant que les enfants de l’UEMA ne puissent réinvestir leur classe. Cela n’est que partie remise pour une réouverture décalée au 25 mai

 

Dans les Yvelines comme ailleurs, un gros travail a été fait avec l'Inspection Académique et tous les partenaires concernés pour pouvoir accueillir dans les établissements scolaires ouverts en zone rouge les enfants porteurs de handicap.  

Nous tenons à saluer ici l'attention portée pour accueillir prioritairement ces enfants handicapés, en appliquant bien évidemment TOUS les protocoles de distanciation, d'hygiène et de gestes barrières.  

 

A titre d'exemple, qui nous paraît suffisamment démonstratif et concret, l'UEMA de l'Ecole Willy Brandt d'Elancourt:

Un complet réaménagement des salles a été réalisé par les professionnels du SESSAD Aidera et l'enseignant pilote de l'UEMA pour s’assurer que la distanciation puisse être possible et respectée, que les espaces restent bien délimités visuellement et que les outils de travail soient individualisés (1 boite de jeu, 1 boite d’activité, 1 boite sensorielle et 1 boite de patouille par enfant accueilli) afin de respecter les consignes sanitaires. Même ainsi épurée des objets non essentiels (stockés dans un espace condamné), les 2 salles de l’UEMA restent néanmoins agréables et chaleureuses. Des photos des intervenants, avec et sans masque et blouse, sont également prévues pour que les enfants puissent les reconnaître facilement.

 

 

 


(Mise à jour 18/05/2020 à 10h00)​

Nous invitons les familles qui ont un.e « jeune » dans une de nos structures à recueillir les instructions précises le.la concernant auprès de la direction d’Établissement concernée. 

 

Situation dans les établissements 

  • A ce jour, il n’y a aucun cas confirmé de COVID-19 concernant des jeunes et adultes accompagnés au sein des établissements gérés par l'Association mais il y a eu plusieurs professionnels touchés;
  • Meilleure disponibilité des équipements de protections pour les professionnels mis à disposition par les autorités ou via des dons de nos fédérations ou d’entreprises;
  • État d’esprit général chez les professionnels dont il faut saluer l’engagement :  inquiétude, mais présence fidèle au poste;
  • Les CVS quand ils existent, seront convoqués en visioconférence après le 11 mai pour partager les plans de déconfinement et les mesures collectives prises.

 

Plans de déconfinement progressif

En amont du 11 mai, peu d’instructions précises reçues émanant des autorités ARS ou Département, et pas d’information de l’Éducation Nationale (EN) sur quels établissements et classes seraient ouverts, quels enseignants seraient là et quels enfants seraient accueillis en priorité. Les plans de déconfinement ont donc été préparés en anticipation en s’appuyant en particulier sur les protocoles sanitaires publiés fin avril par l’EN pour la réouverture des établissements scolaires et ensuite sur l’instruction de l’ARS diffusée finalement le 9 mai.

 

De manière générale au sein de nos établissements, la reprise sera progressive et le retour en établissement fait sur la base du volontariat.  Au 11 mai, nous n’avions pas encore le retour de 100% des familles quant à leur souhait de faire revenir leur jeune: beaucoup de familles sont réticentes en SESSAD et en IME, moins le cas en FAM.  Les protocoles de déconfinement progressif ont été réalisés établissement par établissement, en suivant plusieurs dispositions communes :

  • Application des instructions nationales, des principes de protection et de précaution pour les jeunes suivis comme pour les professionnels (maintien de la distanciation physique ; application des gestes barrières; limitation du brassage des jeunes; assurance d’un nettoyage et d’une désinfection des locaux et des matériels et adaptation aux contraintes locales (population, profil, comorbidité, situation sociale, disponibilité des professionnels, locaux) ;
  • Maintien de la guidance à distance et VAD (Visite A Domicile ou en proche extérieur) au cas par cas (en fonction des choix des familles, de la situation, … mais pas de VADdans les familles dont un membre à une température supérieure à 37.8) pour les jeunes restant en famille ;
  • Nettoyage des locaux ayant été fermés et nettoyage plusieurs fois par jours post déconfinement.

 

Pour les structures adultessi la dernière instruction de l’ARS assouplit quelque peu les règles et procédures, l’assimilation de traitement FAM = EHPAD reste d’actualité.  Les protocoles AeIDF de déconfinement se déploient en 2 phases (la premiere du 11 mai au 8 juin, la seconde à compter du 8 juin) selon des modalités différentes entre les établissementspour tenir compte de leurs spécificités:  la complexité réside dans la gestion du retour en établissement de tous les résidents (particulièrement au FAM Simone Veil où plus des 2/3 des résidents étaient retournés en famille), et celle du retour en famille sur les weekends de ceux restés en établissement en respectant les règles sanitaires (particulièrement au FAM Clair Bois).  

 

(1) FAM Clair Bois

Phase 1 :Préparation des retours des résidents au FAM.  Pas de visite possible des familles (les mesures barrières ne pouvant être aisément respectées et pour éviter des troubles du comportement)

Phase 2 :Réintégration des résidents restés en famille dans leur pavillon (pas de confinement en chambre) si la surveillance des signes en phase 1 ne montre pas de particularités - Tout retour de résident entraine qu’il reste au moins 14 jours au Clair Bois. Les retours en famille en weekend seront autorisés au cas par cas (sorties et retours sur les temps de présence du médecin et/ou de l’IDE pour validation).  Retour des intervenants extérieurs qui se fera progressivement à partir du 22.06.2020.

 

(1) FAM – FH – CAJM Simone Veil

Phase 1 : Possibilité de visites avec protection, tiers professionnel et distanciation dans un local extérieur au FAM (réfectoire) - Retour possible au FAM de maximum 2 ou 3 résidents pendant cette période à organiser au cas par cas sans confinement en chambre - Retour possible au cas par cas en WE ou pour quelques jours pour les résidents confinés au FAM depuis 8 semaines - Pas d’accueil en séquentiel, ni d’accueil de jour - Guidance à distance et VAD pour les internes FAM et FH maintenus à domicile et pour les résidents du « séquentiel » prioritaires sur les VAD car pas de retour en internat possible ni d’accueil de jour pendant la phase 1.

Phase 2 : Retour au FAM à organiser au cas par cas sans confinement en chambre - Diminution des VAD proportionnée à cette montée en charge pour garantir l’encadrement sur site - Réouverture du CAJM mais pas de l’internat séquentiel.

 

Pour le secteur enfant, les protocoles sont mis en place jusqu’au 2 juin.  Ils ont été préparés en tenant aussi compte de l’arrêté préfectoral interdisant d’ouvrir avec plus de 10 jeunes simultanément, qui reste toujours d’actualité et de la grande disparité entre les établissements quant au nombre de salles pouvant être utilisées tout en respectant les mesures barrières et de distanciation sociale.  Ce nombre détermine ainsi le nombre d’enfants et de professionnels accueillis.  De manière générale :

  • Les internats restent fermés (une exception avec l’accord de l’ARS pour une situation complexe à l’IME Cour de Venise).  
  • Les jeunes ayant une température supérieure à 37.8° ne pourront être accueillis et devront retourner à domicile et être confinés suivant les mesures sanitaires en vigueur
  • Dans les locaux de l’établissement, les jeunes seront répartis dans les différentes salles et encadrés par un professionnel. 

 

IMEs : Accueil des jeunes à partir du 12 mai en groupe selon des modalités propres à chaque établissement2

(2) IME CV : groupe de 7 accueillis 1 ou 2 jours par semaine du lundi au jeudi du 11-22 mai avec possibilité de monter à 10 jeunes à compter du 25 mai.

(2) ME Notre École : Accueil de 16 jeunes en 2 groupes accueillis chacun une semaine sur deux.  

La semaine pendant lesquelles les jeunes ne sont pas accueillis à l’IME, un accompagnement à distance sera assuré par un éducateur.  Pour les jeunes restés en famille, des VAD seront organisées toutes les semaines. En cas de refus de la famille, l’accompagnement à distance par téléphone ou visio sera maintenu. 

 

SESSADs :Retour des jeunes selon des modalités propres à chaque établissement3, les activités de groupe au SESSAD restant suspendues jusqu’à nouvel ordre. 

(3) SESSAD Aidera : Retour des jeunes au SESSAD à compter du 12 mai (1 jeune par salle avec 1 pro, limité à 2 salles).  Reprises des accompagnements scolaires en UEMA et ULIS École étalé à compter du 14 mai en fonction des établissements.  Tant que les collèges et lycées restent fermés, il n’y aura pas de reprise des accompagnements scolaires envisagée. (ULIS Collège, etc)

(3) SESSAD Grange Ory : Réouverture aux jeunes le 12 mai (1 enfant par salle par jour –> accueil de 8 enfants/ jour).

(3) SESSAD Les Comètes : Retour de jeunes prévu le 25 mai (Un jeune par salle –> accueil de 6 jeunes/jour)

 

SAI :Les activités sont conditionnées à la situation des écoles et des demandes des familles 

P’tit Club : L’activité du P’tit Club reste pour l’instant suspendue.

 


(Mise à jour 10/04/2020 à 19h00)

Sur instruction de l’ARS, les établissements du secteur enfance sont fermés et aucun jeune n’y est accueilli.  

Une guidance parentale à distance (sauf cas particulier nécessitant intervention à domicile) est assurée par les professionnels, sur les parties éducatives et soins.  La continuité de celle-ci sera également assurée pendant les « vacances scolaires ».  Une mesure de roulement de l’organisation des congés des professionnels a été validée par le CSE et mise en place pour les 2 semaines à venir: La passation a été organisée cette semaine afin que la continuité de la guidance s’effectue dans les meilleures conditions.

Des réunions avec les familles ont été également organisées en visio-conférence dans certains établissements. Partout, des communications régulières via mail sont effectuées afin que les mesures mises en place soient connues de tous:

En cas de troubles importants du comportement, un accompagnement individuel du jeune peut être mis en place, tout comme la constitution auprès de la MDPH d’un séjour de répit.  Dans chaque établissement, l'astreinte à distance des directions continue afin que les familles puissent se rapprocher de leur établissement en cas de besoin.  La direction de l’IME Notre Ecole et du PCPE Arc-en-ciel est assurée par intérim par la directrice générale depuis le 30 mars 2020.

 

Dans les établissements du secteur adulte, les FAM continuent d’accueillir les résidents qui ne sont pas retournés en famille.  Cela concerne ainsi 10 résidents au FAM Simone Veil et 29 au FAM Clair Bois.  Les professionnels du secteur enfance restent mobilisés en renfort des professionnels des FAM en cas de besoin.  Compte tenu du nombre élevé de résidents présents au FAM Clair Bois, le confinement a été organisé de façon à ce que les résidents d’une maison ne soient pas en contact avec ceux des autres maisons.

Une guidance parentale est également mise en place pour les familles dont les résidents adultes sont retournés à domicile.  Le lien avec les familles est maintenu avec des communications régulières par différents moyens (dont blog) du FAM vers les familles dont les jeunes sont confinés sur le FAM ainsi que des remontées des familles ayant leur jeune à domicile vers le FAM.  

 

A ce jour, il n’y a aucun cas confirmé de COVID-19 concernant des jeunes et adultes accompagnés au sein des établissements gérés par l'Association.

Néanmoins, tous établissements confondus, nous avons plusieurs cas de suspicion de contamination au COVID-19 et des confirmations à hauteur de 5 cas parmi les professionnels des établissements.  Par mesure de précaution, nous avons mis en place une quarantaine pour les salariés concernés. Des interventions de désinfection des établissements concernés ont également eu lieu avec des mesures d’hygiène renforcées. ​​

 

En plus de ces mesures, et à titre de prévention, des équipements individuels de protection (masques, blouses, etc) sur les 2 FAM ont ete mis en place en coordination avec les services du siège.  Un recensement auprès des familles et salaries du FAM Clair Bois pour déterminer le statut immunitaire face au COVID-19 a été deployé afin de pouvoir organiser l'accompagnement plus sereinement. Le CVS est sollicité en parallèle.  Par principe de précaution, nous nous préparons à mener une campagne de tests sérologiques auprès des résidents restant confinés en FAM et des professionnels les accompagnant.

 

 


(Mise à jour 28/03/2020 à 18h00)

 

Sur instruction de l’ARS, les établissements du secteur de l’enfance sont fermés et aucun jeune n’y est accueilli.  

Une guidance parentale à distance (sauf cas particulier nécessitant intervention à domicile) est assurée par les professionnels, sur les parties éducatives et soins.  La continuité de celle-ci sera également assurée pendant les « vacances scolaires ».  Une mesure de roulement de l’organisation des congés des professionnels à cet effet sera présentée semaine prochaine au CSE.

Dans chaque établissement, une astreinte à distance des directions a été mise en place afin que les familles puissent se rapprocher de leur établissement en cas de besoin.

 

Dans les établissements du secteur adulte, les FAM continuent d’accueillir les résidents qui ne sont pas retournés en famille.  Cela concerne ainsi 10 résidents au FAM Simone Veil et 29 au FAM Clair Bois.  Les professionnels du secteur enfance ont été mobilisés en renfort des professionnels des FAM en cas de besoin.  Compte tenu du nombre élevé de résidents présents au FAM Clair Bois, le confinement a été organisé de façon à ce que les résidents d’une maison ne soient pas en contact avec ceux des autres maisons.

Une guidance parentale est également mise en place pour les familles dont les résidents adultes sont retournés à domicile.  Le lien avec les familles est maintenu avec des communications régulières par différents moyens (dont blog) du FAM vers les familles dont les jeunes sont confinés sur le FAM ainsi que des remontées des familles ayant leur jeune à domicile vers le FAM.  

A ce jour, il n’y a aucun cas confirmé de COVID-19 des établissements gérés par l’Association. ​  

Néanmoins, tous établissements confondus, nous avons 5 cas de suspicion de contamination au COVID-19 chez les professionnels des établissements.  Il s’agit uniquement de suspicion et non de cas confirmés, aucun test n’ayant été prescrit par les médecins à ce jour.  Par mesure de précaution, l’employeur a diligenté une quarantaine pour les salariés concernés. Des interventions de désinfection des établissements concernés ont également eu lieu et les mesures d’hygiène renforcées. Une information aux familles et professionnels des dits établissements a été faite en toute transparence.

Concernant les jeunes en famille, aucune suspicion ou cas déclaré de COVID-19 n’a été remonté(e).  Concernant les jeunes confinés en FAM, il n’y a à ce jour aucune suspicion ou cas déclaré de COVID.

Néanmoins, dans un souci de précaution, les FAM ont organisé des zones exclusivement dédiées au confinement des résidents que l’on pourrait être amené à suspecter d’être contaminés.  

Par ailleurs, les directions des FAM et le siège sont en lien régulier avec les ARS pour « monitorer » la situation dans les établissements et s’organisent pour la réception des masques, gants et vêtements de protection qui doivent leur être fournis.

 

 


(Mise à jour 19/03/2020 à 19h00) 
 

A ce jour, il n’y a aucun cas confirmé de COVID-19 dans les établissements gérés par l’Association.

Mesures supplémentaires venant s'ajouter ou renforcer les précédentes:
Des astreintes à distance pour répondre aux questions des familles des jeunes normalement accueillis dans les etablissements de l'association ont ete mises en place.
Doublement de la capacité d'écoute de la plateforme Autisme Info Service à destination des aidants et adultes avec TSA à compter de demain.  Tel 0800 71 40 40 - (Communiqué de presse)

 

 

(Mise à jour 16/03/2020 à 18h00) 

 

A ce jour, il n’y a aucun cas confirmé de COVID-19 dans les établissements gérés par l’Association.  

Mesures supplémentaires venant s'ajouter ou renforcer les précédentes:

A COMPTER DE CE SOIR, TOUS LES ETABLISSEMENTS DU SECTEUR ENFANCE SERONT FERMÉS (avec éviction des jeunes) pour une durée pouvant aller jusqu'à 45 jours, à savoir IME Cour de Venise (75) et IME Notre Ecole (78) , PCPE Arc-en-ciel (78), SESSAD Aidera (78), SESSAD Grange Ory (94) et SESSAD Les Comètes (94).

  • Les médecins assureront la continuité.  

  • Les salariés de ces établissements sont (dans cet ordre) 1. envoyés à domicile des familles pour les personnes exposées à des particularités médicales ou familiales (tout refus des familles, devant être documenté (mail a minima); 2. réaffectés sur les FAM Simone Veil et FAM Le Clair Bois dès ce jour, et en cas de besoin, 3. mis en télétravail pour la rédaction des écrits

  • Un binôme d'astreintes pour chaque établissement est mis en place.  Les familles seront informées de son organisation concernant la guidance parentale à domicile et les demande de conseils

Les FAM (SECTEUR ADULTE) NE FERMENT PAS

  • Le retour en famille doit être privilégié et être réalisé d’ici demain 17/03/2020 11h00Aucune famille ne pourra rentrer dans l’établissement pour récupérer son protégé. Ce seront les éducateurs qui amènent l’adulte à la sortie avec les mesures barrières.

  • Quand un retour en famille n’est pas possible, les résidents ne sortent plus et demeurent confinés dans le FAM.

  • La guidance parentale à domicile sera assurée pour des personnes exposées à des particularités médicales ou familiales

  • Les FAMs sont préparés à la possibilité que les établissements soient mis en zone cluster, (personnel des autres établissements redéployés sur les FAM, approvisionnement des repas, produits d'hygiène et stockage des médicaments,..)

 

 

(Mise à jour 15/03/2020 à 12h00)

 

A ce jour, il n’y a aucun cas confirmé de COVID-19 dans les établissements gérés par l’Association.​

Mesures supplémentaires venant s'ajouter ou renforcer les précédentes:

  • Les internats des IME sont fermés jusqu'à nouvel ordre,

  • Les structures du secteur de l'enfance accueillent uniquement 10 mineurs. Les majeurs ne sont pas pris en compte dans ce décompte.

  • Le CAJM du FAM Simone Veil est fermé jusqu'à nouvel ordre,

  • Les visites sur les FAM sont interdites

  • A compter de lundi 10h, plus aucune entrée et sortie des résidents des FAM n'est autorisée jusqu'à nouvel ordre. 

  • Les sorties ne sont plus autorisées pour TOUS les jeunes et adultes sauf en forêt et avec les mesures barrières​

  • L'ensemble des professionnels des services fermés sont réaffectés: 1) sur les services ouverts 2) sur les établissements d'un même département

  • Les professionnels seront réquisitionnés en cas de besoin sur les FAMs pour assurer la continuité de service

 

 


(Mise à jour 13/03/2020 à 20h00)

 

Au regard des décisions annoncées hier par le Président de la République, de fermeture des établissements scolaires à compter du lundi 16 mars et des mesures à prendre pour limiter l’exposition au virus, AeIDF vous informe: 

 

A ce jour, il n’y a aucun cas confirmé de COVID-19 dans les établissements gérés par l’Association.  Cette situation peut bien évidemment évoluer.  Si tel le devenait le cas, la direction générale d’AeIDF sera immédiatement informée par les directeurs d’établissements et des décisions pouvant aller jusqu’à la fermeture de l’établissement pourraient être mises en place.  

 

Compte tenu de l’arrêté préfectoral pour la région Ile de France de ce jour et des directives reçues de l’ARS 78 et dans l’attente de celles de l’ARS 75 et 94, 3 scenarios concernant l’accueil des jeunes dans les établissements  d’AeIDF sont d’ores et déjà prévus par les directeurs :

  • n°1 : mise en place d’un service dégradé, conséquence des fermetures des établissements scolaires

  • n°2 : service fermé par décision de l'ARS

  • n°3 : établissement mis en zone cluster

De manière générale, nous invitons les familles qui ont un « jeune » dans une de nos structures à recueillir les instructions le ou la concernant auprès de la direction d’Établissement concerné. 

 

En l’état, à l’exception du Petit Club, les établissements et services d’AeIDF ne ferment pas.  Néanmoins, une réorganisation est mise en place :

  • les séances et accompagnements au sein des établissements scolaires sont annulés (UEMA, UEEA, ULIS, etc…)

  • Les séances et accompagnements à domicile sont par contre maintenus sauf dans les foyers comportant des personnes vulnérables, fragilisées par une pathologie ou un traitement médical, des personnes présentant des signes d’affections virales de type fièvre, insuffisance respiratoire, toux, écoulement nasal, qu’elles aient été dépistées ou non positives au Covid-19.

  • L’accueil dans les locaux des SESSAD et IME de l’Ile de France est limité à 10 jeunes.

  • Les séances collectives seront limitées ou supprimées avec exigence des mesures barrières : Tout jeune fiévreux ne sera plus autorisé sur les établissements d’AeIDF sur simple décision de la direction – Prise en charge par les médecins des structures en lien avec les médecins traitants.

  • Les internats des IME seront fermés (les jeunes ne seront accueillis que de jour) afin d’éviter de devoir conserver les jeunes avec les pros sur les sites en cas de mise en zone cluster

  • Les visites et retours en famille seront limitées ou suspendues (suspension confirmée pour les Yvelines).  Les établissements vous contacteront pour savoir si vous souhaitez reprendre votre jeune à domicile, retour qui doit être envisagé pendant toute la durée des mesures prises (Pas d’aller et retour). Si un retour au FAM s’avère nécessaire, un confinement de 14 jours sera appliqué.

  • Les sorties ne sont plus autorisées pour les jeunes et adultes à la santé fragile (détermination par les médecins) sauf en forêt et avec les mesures barrières

Par ailleurs, si les familles souhaitent reprendre à domicile les jeunes ou adultes pendant cette période perturbée, merci de prévenir les directeurs des établissements pour qu’ils puissent adapter aux mieux le fonctionnement des services aux effectifs.  Les médecins des établissements veilleront à ce que le cas échéant les protocoles médicamenteux et de surveillance soient mis en place.

 

Nous vous tiendrons au courant dès plus amples informations et vous remercions de votre sang-froid et de votre sens civique. 

 

 

 

RetoUR VERS ACCUEIL SPECIAL COVID DU SITE 

 
Dernière modification : 20/05/2020